Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Article paru le 29 janvier sur le site du Café Pédagogique

L'Académie de médecine condamne le temps scolaire

Dans un rapport l'Académie de médecine recommande de mettre fin à la semaine de 4 jours au primaire et de remanier les congés scolaires.

 

"Le sommeil est un facteur indispensable à la bonne santé de l'enfant et certains travaux ont corrélé les difficultés scolaires à un sommeil insuffisant" affirme l'Académie de médecine dans un rapport réalisé par les professeurs Touitou et Bégué. Ils ont consulté les travaux de recherche sur les rythmes biologiques de l'enfant et étudié les rythmes scolaires. Les conclusions sont sévères.

 

Au primaire, ils soulignent "le rôle néfaste… de la semaine dite de 4 jours sur la vigilance et les performances des enfants les deux premiers jours de la semaine liées à une désynchronisation liée au week-end prolongé". L'Académie invite à revoir la semaine scolaire. "La journée scolaire qui se déroule en France de 8 h 30 à 16 h 30 devrait être améliorée en brisant ces horaires conventionnels pour organiser une semaine scolaire sur une journée moins longue (5 h par exemple et sur une semaine de 4 jours et demi ou 5 jours comme dans la plupart des pays européens, en proposant 1 h d'études dirigées en fin de classe l'après-midi)". De plus, "les semaines de 4 jours, 4 jours et demi ou 5 jours de classe ont fait l'objet de recherches qui montrent que l’aménagement hebdomadaire en 4 jours n'est pas favorable à l'enfant car celui-ci est plus désynchronisé le lundi et le mardi matin que dans la semaine habituelle de 4 jours et demi. Par ailleurs, un certain nombre d’études ont établi que les performances mnésiques sont meilleures après un week-end de un jour et demi comparé à un week-end de deux jours comme dans la semaine de quatre jours actuelle".

 

Au collège, l'Académie invite à revoir les emplois du temps. "Le traitement de l’emploi du temps est actuellement le même au collège, quelle que soit la classe (de la 6ème à la 3ème), sans tenir compte de l’âge de l’enfant".

 

L'Académie invite donc à "aménager la semaine sur 4 jours et demi ou 5 jours" et à "évoluer vers un calendrier de 7-8 semaines de classe et 2 semaines de vacances, ce qui implique un remaniement des 1er et 3ème trimestres". Elle estime qu'il faudrait une année scolaire de 180 à 200 jours au lieu des 144 jours actuels mais avec des journées moins longues. Le ministère a répondu que c'était chaque école qui avait choisi son rythme hebdomadaire.

 

A vrai dire les propos de l'Académie de médecine ne sont pas surprenants. Les spécialistes avaient immédiatement réagi aux nouveaux horaires imposés par X Darcos au primaire lors de la réforme de 2008. Ainsi, Hubert Montagner avait décrit pour le Café l'état des connaissances sur ce sujet et montré la nocivité des nouveaux horaires. Les syndicats avaient pris le relais des spécialistes.

 

Leurs réactions ne s'est pas fait attendre. Pour le Snuipp, "cette organisation ne peut pas s’effectuer école par école et le ministère doit cesser de se défausser… Les observations de l’Académie de médecine confirment la nécessité d’une remise à plat de l’organisation de la semaine et de la journée scolaires que demande le SNUipp". Les parents de la FCPE avaient eux aussi soulevé ce problème." La FCPE attend le lancement du véritable débat sur les rythmes. Forte de l’unanimité des chercheurs, elle abordera les discussions avec confiance mais s’attachera à ce que des décisions concrètes soient prises pour mettre fin aux aberrations pédagogiques et de santé actuelles". En attendant, ce sont les écoliers qui  subissent une réforme des rythmes scolaires dont la vraie motivation était la disparition des Rased et la récupération des postes afférents.

 

Partager cette page

Repost 0
Published by