Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Anna, 16 ans, en terminale L au lycée Anita Conti, s'est lancé le défi Sciences Po'. Une cinquantaine de terminales, toutes séries confondues, ont eux aussi décidé de suivre la Préparation gratuite au Concours Commun des Instituts d’Études Politiques (IEP) de province proposé par le lycée Bréquigny.

 

Dans la forme, l'accès à des ressources sur le net et trois heures de cours le mercredi après midi d'Octobre 2011 à Juin 2012 : économie, culture générale, histoire, anglais, et surtout, l'apprentissage de la méthode.

Dans les faits, du travail personnel surtout, beaucoup de travail, et d'organisation puisque préparer Sciences Po' et le bac la même année demande de l'endurance.

Pendant les huit mois de préparation, on passe par toute la palette des émotions: enthousiasme, déception, angoisse, satisfaction...

 

Le mercredi après midi à Bréquigny, semaine après semaine, on voit le nombre d'élève décroître, alors que le premier jour il fallait rajouter des tables dans le labo de physique qui accueille la prépa, les derniers cours ne réunissent plus qu'une vingtaine d'élèves. Anna en fait partie. Les cours se terminent avec les résultats d'un concours blanc, organisé par Sciences Po' Rennes, réunissant une centaine d'élèves de Rennes métropole, où elle s'est classée troisième. Un soulagement, et une pression supplémentaire avant d'affronter le vrai Concours, une semaine après le Bac.

 

Presque 12.000 candidats, pour 1000 places, réparties entre Lille, Rennes, Strasbourg, Aix en Provence, Lyon et Toulouse. 7H30 de concours, Question Contemporaine le matin, et 4h30 l'après midi, pour passer l'Histoire et les langues.

 

Puis l'attente, qui semble toujours interminable, jusqu'aux résultats. Le 23 Juillet, 8h00 précises, est le moment de vérité. Pour Anna, pour les élèves de la prépa, et pour les 12000 autres.

 

Anna est prise à Rennes, avec 17,21/20 de moyenne, elle se classe première du Concours Commun.

Derrière elle se classent des élèves aux profils variés : Paul, en T ES au lycée Anita Conti et ayant suivi la même prépa qu'elle (également mention TB au bac 2012), des terminales ayant suivi des prépas privées, ou par correspondance, des élèves ayant un an d'études supérieures à leur actif, en hypokhâgne option sciences politiques ou à l'université...

C'est finalement une élève fraîchement bachelière, issue de la section Littéraire (filière la moins représentée à Sciences Po') d'un lycée public de secteur, et ayant suivi une préparation gratuite, qui a le mieux réussi ce concours particulièrement sélectif !

Partager cette page

Repost 0
Published by