Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 novembre 2011 5 04 /11 /novembre /2011 19:33

A travers une comparaison de la France avec cinq autres Etats de l’Union européenne – l’Allemagne, le Royaume-Uni, l’Espagne, les Pays-Bas et l’Italie, l’étude "Les rythmes scolaires dans l’Union européenne", signée de la Fondation Robert Schuman, centre de recherche français sur l’Europe, et publiée le 5 septembre, met en avant plusieurs points de convergence entre ces pays limitrophes.

La semaine de cinq jours, les petites vacances à intervalles réguliers, les vacances d’été de six semaines et la journée divisée en deux demi-journées sont autant d’ajustements qui confirment une certaine uniformisation des rythmes scolaires en Europe.

La France est le dernier pays à ne pas encore avoir adopté la semaine de 5 jours en primaire. Partout ailleurs, le temps scolaire hebdomadaire est structuré autour de 5 à 5,5 journées, voire 6, en Allemagne, avec deux samedis travaillés par mois.

Concernant la durée des grandes vacances, les pays anglo-saxons ont les périodes les plus courtes. Enfin, l’organisation de la journée elle-même diffère pour la plupart de ces voisins européens. En Espagne, les établissements primaires maintiennent une pause méridienne tandis que les établissements secondaires privilégient la journée continue.

L’Allemagne revient allègrement sur le principe de concentration des cours le matin que tous les pays lui ont envié, un temps, mais qui est jugé inadapté au travail des femmes notamment.

Pour la plupart des pays européens, les établissements et les collectivités locales bénéficient d’une forte autonomie pour organiser le temps scolaire.

En Italie, les réformes se succèdent rapidement depuis quelques années. La question des rythmes scolaires sera-t-elle aussi cruciale qu’en France ?

En juillet, le comité de pilotage de la Conférence nationale sur les rythmes scolaires a remis un rapport à Luc Chatel, ministre de l’Education Nationale, recommandant de privilégier cinq jours hebdomadaires à l’école et au collège, six semaines de vacances estivales (au lieu de huit), et cinq à six heures de cours quotidiens. Cette ébauche française s’accorde avec celles des cinq autres pays, notamment sur la critique de la journée continue et le développement d’activités périscolaires et de la cantine.

Source : FCPE 35

Partager cet article

Repost 0
Published by FCPE Bruz - dans info générale
commenter cet article

commentaires