Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 février 2011 6 12 /02 /février /2011 19:18

Il s’agit du nombre d’heures d’enseignement allouées à l’établissement par l’Académie pour la rentrée suivante. Le Chef d’établissement (le Principal au collège, et le Proviseur au lycée) doit ensuite « convertir » ce nombre d’heures d’enseignement en postes d’enseignants, en tenant compte des temps partiels, des services partagés entre plusieurs établissements, etc,  et le faire correspondre au nombre d’élèves par classe, au nombre de classes par niveau et au nombre d’enseignements obligatoires par classe.  Selon le nombre d’heures initialement allouées, les variables d’ajustement sont : le nombre de classes, le nombre d’élèves par classe, le nombre d’heures dans tel ou tel enseignement, le nombre d’heures de cours en demi-groupe ou même le nombre d’heures supplémentaires prévues par professeur.

La dotation et sa répartition sont ensuite présentées au Conseil d’Administration des établissements du secondaire, pour approbation. Les CA peuvent rejeter 2 fois le projet (ou 2 fois consécutives 2 projets différents), mais après ces votes négatifs, une répartition est forcément tout de même appliquée à l’établissement.

Le vote par les Conseils d’Administration de la DHG et de sa répartition pose de plus en plus problème aux représentants des parents d’élèves : les « économies » et les suppressions de poste dans l’Education Nationale touchent durement les établissements, et sans remettre en cause le difficile travail de répartition effectué par les Chefs d’Etablissement, il est vraiment inconcevable pour les représentants de parents FCPE d’accepter les projets présentés :

 

mini flèche verte Au collège Pierre Bro, le Principal a présenté en Commission Permanente puis au CA deux projets :
-  Soit des classes en nombres et en effectif sensiblement comme cette année, mais avec les heures de soutien en moins et avec des heures supplémentaires au delà de la limite statutaire des profs ;
- Soit du soutien comme cette année, mais avec des classes de 6ème à plus de 30 élèves.

Ces projets ont été refusés par vote à 19 voix "contre" et 2 voix "pour" lors du Conseil d’Administration du 3 février. Les enseignants et les parents ont déposé des motions justifiant leur vote (cliquez ici pour les lire), protestant contre les conditions d’enseignement à la rentrée. Le CA du collège doit se réunir à nouveau pour étudier une éventuelle nouvelle proposition, selon que de nouveaux moyens aient été alloués par l’Académie ou non.

 

mini flèche verte Au lycée Anita Conti, un seul projet a été présenté en Commission Permanente puis en Conseil d’Administration, suite à une importante concertation préalable du Proviseur avec les enseignants : tous les enseignements sont assurés, les cours à effectifs réduits (en langues par exemple) sont garantis, le nombre d’heures supplémentaires raisonnable, mais toutes les classes en subissent l’impact directement, avec des effectifs à 34 ou 35 élèves dès la seconde. Les professeurs, les représentants FCPE, les représentants de la mairie et du Conseil Général ont refusé de participer au vote, refusant de cautionner le principe même d’une dotation horaire globale tellement insuffisante. Cliquez ici pour lire la motion de la FCPE (la motion des représentants des enseignants sera lisible sur le site du lycée en pièce jointe du compte rendu, dès que celui-ci sera mis en ligne).

La dotation et sa répartition pour le lycée Anita Conti ont donc été votées par 9 membres du CA sur 24 membres présents. Les votes se sont répartis en 5 « pour », 1 « contre » et 3 «abstention ».

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires