Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 janvier 2014 2 07 /01 /janvier /2014 09:59

Le mois d'octobre 2013 a été dans toutes les régions de France le mois du renouvellement des membres des Conseils économiques sociaux et environnementaux régionaux (CESER). Le CESER est la deuxième assemblée régionale après le conseil régional. Il est consulté obligatoirement sur tous les aspects budgétaires et travaille soit sur saisine des présidents de conseils régionaux, soit sur auto-saisine, dans tous les domaines couvrant à la fois les compétences obligatoires des régions et les politiques incitatives de celles-ci. Il est donc un lieu incontournable pour que la FCPE soit à la fois reconnue comme experte du système éducatif mais comme acteur à part entière de la société civile.

Notre fédération y a trouvé largement sa place au sein des troisièmes collèges (les représentants associatifs). En effet, dans 11 régions, nous avons obtenu un siège plein pour les 6 ans de mandats, à cela venant s'ajouter les deux sièges de la région Ile-de-France. Un seul CESER n'aura pas de représentant des parents d'élèves, dans le Limousin.

Pour le reste, soit certains préfets n'ont pas encore confirmé le nom du représentant des parents d'élèves, soit le mandat sera tournant entre deux ou trois des fédérations de parents d'élèves et la FCPE ne débutera pas la mandature.

La présence de la FCPE dans les CESER marque une volonté partagée d'apporter les idées, les retours d'expériences et l'expertise de notre fédération au développement de la société civile et du dialogue citoyen. Cette expertise doit éclairer non seulement les problématiques liées aux champs scolaires et éducatifs mais également toutes les thématiques porteuses de progrès social et de solidarité active : la réussite de tous les jeunes, de tous les citoyens, dans leurs parcours d'orientation, de formation, de vie professionnelle et sociale.

(communiqué FCPE Nationale)

Partager cet article

Repost 0
Published by FCPE Bruz - dans au niveau national
commenter cet article

commentaires